Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Comment gagner sa vie en poursuivant son rêve

Posté par: Aminata Diop| Vendredi 21 septembre, 2012 16:34  | Consulté 7086 fois  |  46 Réactions  |   

Je crois sincèrement que chacun d’entre nous vient au monde avec le potentiel d’être heureux. Etre heureux n’a rien à voir avec les désirs du corps ou la situation financière. Je parle du cœur et de l’esprit. Je me réfère au potentiel de trouver quelque chose pouvant nous donner une raison d’être heureux à long terme, au-delà de ce que les autres définissent comme étant  un facteur du bonheur. Aujourd’hui, il est presque impossible de voir ce qui se passe à travers les définitions purement sociales du succès et de la joie. Dans mon pays natal par exemple, une vaste majorité de femmes trouvent que le mariage (même en tant que deuxième épouse) est une condition sine qua none du bonheur. Cette manière de pensée est inculquée au bas âge par leurs mères et leur entourage, donc elles ne sont pas à blâmer. Pourtant, se marier par amour pur et se marier pour faire plaisir sont deux choses très différentes. Que l’idée de se « caler » pour quelqu’un d’autre rende une personne tout à fait heureuse est un exemple de lavage de cerveau réussi.

Je pense à une jeune fille qui s’appelait Maimouna et qui, à dix-sept ans avait déjà fini ses études secondaires à Dakar et s’était tapée d’excellentes notes au baccalauréat. Après avoir fait une demande dans une dizaine d’écoles a l’extérieur, sept d’entre elles lui ont offert une bourse. Maimouna n’était pas seulement une jeune fille qui aimait étudier, c’était une fan du cinéma qui adorait Scorcèse, Sembène, et regardait tous les films de la Nouvelle Vague, bref une fille avec ses rêves et des opportunités a n’en plus finir jusqu’au jour où son père lui annonça que premièrement, il n’avait ni l’argent ni les papiers nécessaires pour l’envoyer à l’extérieur et que deuxièmement elle se mariait avec son cousin dans dix jours de toute façon. Ainsi son potentiel d’être heureuse s’altéra tout bêtement.

Il existe des millions de Maimouna, pas seulement chez moi, mais aux Etats-Unis, en France, en Australie, au Canada, au Cameroun, a Haïti, n’importe où le potentiel de réaliser un rêve se retrouve troqué pour bénéficier les intérêts d’une autre personne.

Moi, j’ai toujours aimé écrire, c’est là où je trouve mon bonheur. Si par exemple on me découpait en morceaux, on verrait de l’encre bleue sortir de mes veines, c’est à ce point. La société dans laquelle je vis a quand même réussi à me faire penser qu’écrire n’est pas un métier, car les écrivains, surtout ceux d’Afrique Noire, sont pauvres. Mais, poursuit cette société tordue, si un jour j’arrive à obtenir une bonne éducation, un bon boulot, un mari, et ensuite des enfants, à cet instant-là seulement devrais-je peut-être songer à écrire (vers cinquante ans quoi…) pour faire passer le temps. C’est un piège.

J’ai fait mes études, j’ai commencé à travailler, j’attendais patiemment un bon mari, je soupçonnais d’être devenue un mouton, je me sentais dysphorique et cette «Nausée » de Sartre me narguait à chaque fois que je recevais un compliment au boulot.  Ecrivain dramatique, je marchais les rues de New York en observant les âmes perdues et en pensant « Qu’avez-vous abandonné et pour quelle sorte de confort? »

Puis vient le moment où on dit non, tout simplement. J’ai dit non et j’ai décidé de consacrer mon temps à être heureuse de manière générale car, et ceci est une vérité absolue à propos des vocations, soit on travaille pour réaliser le rêve d’autrui ou alors le sien. Le mien ? Créer une plateforme ou des gens comme moi pouvaient exposer leur talent et leur rêves afin de les faire évaluer et apprécier par toute personne ayant les mêmes aspirations et possédant le même amour pour les  livres, les films, la danse, les chansons, bref tout ce qui peut rapprocher les multiples civilisations du monde. C’est comme ça que Tamaji est né.

Avec Tamaji, mon but est d’aider des gens d’origine africaine comme moi, ayant beaucoup d’idées mais presque aucune opportunité de les développer. La meilleure façon de rapprocher les peuples noirs selon moi est de remédier au grand problème de communication qui existe entre les peuples. En général, les noirs d’Amérique parlent Anglais, ceux qui sont en Europe parlent Français ou Anglais, de même que ceux qui sont en Afrique au-delà de leur dialecte local. Ainsi l’Anglais et le Français sont les langues majeures que les gens d’origine africaine partagent, même s’il faut reconnaitre qu’une large partie des peuples noirs parle également Arabe, Portugais, patois ou créole. En fonction de mes langues (Anglais, Français), j’ai cru au potentiel de Tamaji et j’ai invité plusieurs personnes à participer à mon projet s’ils y croyaient comme moi. Résultat ? je me retrouve avec une superbe équipe composée d’un styliste venant d’Harlem, d’un journaliste américain qui passe la majeure partie de son temps en Afrique, une commentatrice de musique dont les articles sont au Huffington Post et Rap Genius, une analyste financière, un jeune écrivain trilingue résidant au Canada, un représentant de la Banque Mondiale, et un cinéaste franco-guinéen.

Ensemble, nous formons l’équipe officielle de Tamaji Magazine, un site bilingue dont le but est de faciliter la communication entre Anglophones et Francophones de la diaspora Africaine et de remettre en valeur le patrimoine de celle-ci à travers le monde par le biais d’œuvres littéraires, d’articles, de vidéos, de l’art, de la photographie et de discussions.

Tamaji se traduit par « ce tambour » en Wolof, ma langue natale : « tama » signifiant tambour et « jii » voulant dire ce. Les tambours occupaient un rôle très important dans les sociétés d’antan en Afrique. Entendre les battements du tambour, c’était recevoir les nouvelles d’une naissance ou d’une mort, d’un mariage, de l’élection d’un nouveau chef de village ou d’un roi, d’une guerre, etc. La fonction du tambour était donc de faire passer une information, tel un écho, de village en village. Cette fonction rejoint le slogan de notre magazine: relayer les nouvelles voix du savoir.

J’espère que nos lecteurs et collaborateurs pourront ressentir la joie de donner et de recevoir des connaissances au fur et à mesure que le magazine se fait de plus en plus connaitre, mais surtout je prie que toute personne dont les rêves ont été interrompus pour des raisons diverses puissent redonner vie à leur talent caché, puissent doubler leur audience en incluant Anglophones et Francophones parmi ceux qui admirent leur talent, enfin puissent trouver un moyen d’être heureux a long-terme.

J’avais seize ans lorsque je lisais pour la première fois le Cahier d’un Retour au Pays Natal de Césaire, et cet extrait que je partage avec vous pour finir me stupéfia:

« Et venant je me dirais à moi-même: “Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l’attitude stérile du spectateur, car la vie n’est pas un spectacle, car une mer de douleurs n’est pas un proscenium, car un homme qui crie n’est pas un ours qui danse. “ »

Pensez-y.

 L'auteur  Aminata Diop
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Rêve, Succès, écrire, Afrique
Commentaires: (46)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Bamba Fall En Septembre, 2012 (01:45 AM) 0 FansN°:1
« Qu’avez-vous abandonné et pour quelle sorte de confort? »
Magnifique question.Je me la pose assez souvent.Bonne chance avec ce nouveau concept...Tamaji...
Merci à l'auteur En Septembre, 2012 (14:03 PM)0 FansN°: 350729
merci à l'auteur.
un article intéressant qui ne parle pas de viol ou de faits divers.
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:38 PM)0 FansN°: 350782
Haha, merci j'essaierai d'en ecrire d'autres inchAllah.
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:37 PM)0 FansN°: 350781
Merci beaucoup, surtout n'hesitez pas a visiter Tamaji de temps en temps:-)
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:39 PM)0 FansN°: 350785
Merci beaucoup Bamba.
Serigne En Septembre, 2012 (07:47 AM) 0 FansN°:2
Article intéressant.
J'ai retenu la phrase suivante : "soit on travaille pour réaliser le rêve d’autrui ou alors le sien"

et çà m'a rappeler une autre phrase que j'avais lu ailleurs : "Dans la vie, soit vous avez un plan, soit vous êtes un point sur le plan d'un autre"
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:40 PM)0 FansN°: 350787
j'y crois deh, je pense que surtout les jeunes doivent s'en rendre compte et au moins essayer de realiser kkchose qui leur plait.
Anonyme En Septembre, 2012 (09:24 AM) 0 FansN°:3
Bon vent et continuez d'y croire
Anonyme En Septembre, 2012 (09:48 AM) 0 FansN°:4
Bel article!!!
cela fait boom au coeur de voir des gens avec une vision aussi eclairée et qui ont refusé de se faire dompter par le système social ambiant
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:41 PM)0 FansN°: 350788
Merci :-)
Anonyme En Septembre, 2012 (12:27 PM) 0 FansN°:5
Bel article. j'aime l'idée de se réaliser complètement, cet article me rappelle le livre de paolo coelho : l'alchimiste, si vous aimez cet article, vous adorerez le livre.
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:42 PM)0 FansN°: 350791
C'est l'un de mes livres preferes!
Omes En Septembre, 2012 (12:35 PM) 0 FansN°:6
très motivant comme article.

dans le sillage de " l'Alchimiste", tracer sa voie soi -même, trouver son bonheur en réalisant ses rêves.
faut juste se départir des préjugés, des archaïsmes de nos sociétés africaines ( en marge du progrés et de l'Histoire ).
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:43 PM)0 FansN°: 350792
Mon pere aussi me rappelle souvent de poursuivre ma "legende personelle", qu'il a lu dans un des livres de coelho mais je me rappelle plus c'est lequel. Il est fort en tt k.
Leila En Septembre, 2012 (13:04 PM) 0 FansN°:7
j'adore le concept,cé vré k dans la vie les gens l'oublient toujours mais il faut s'assurer étre le maitre de sa vie.Parfois les gens ont des idées innovants qu'il finissent par laisser tomber.Changeons les mentalités et montrez le génie de l'homme.
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:45 PM)0 FansN°: 350794
"Montrer le genie de l'homme", exactement ce que les Africains doivent faire.
MGG En Septembre, 2012 (13:14 PM) 0 FansN°:8
C'est vrai. Il faut que nous sortions de nos prisons intérieures et de toutes les forteresses tissées par nos peurs.... j'ai commencé à oser et c'est wonderful.
Inge En Septembre, 2012 (13:23 PM)0 FansN°: 350704
tu as raison.
Je gagne bien ma vie en tant que salarié dans une entreprise mais je suis loin de m'epanouir, j'aimerai avoir le courage de créer ma propre société et aller vers l'inconnu
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:47 PM)0 FansN°: 350798
Ah ca, la sensation de se liberer de l'approbation des gens est comme tu dis "wonderful". Tu devrais ecrire dessus :-)
Anonyme En Septembre, 2012 (14:03 PM) 0 FansN°:9
Cool BRAVO
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:49 PM)0 FansN°: 350799
Thanks!
Bamendo En Septembre, 2012 (15:11 PM) 0 FansN°:10
j'en conclu k c 'etait mieux pour les africains de rester en Afrique pour le dévelopement de l'Afrique./
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:50 PM)0 FansN°: 350800
Je pense qu'en fait il n'y a pas grand mal a s'en aller si on veut decouvrir le monde un peu puis revenir eventuellement a ses sources, ce qui est bizarre c'est de penser qu'en restant en Afrique, on ne pourra rien faire de sa vie. C'est tout a fait le contraire.
MGG En Septembre, 2012 (16:03 PM) 0 FansN°:11
100% d'accord avec tes post DIOBEUDIOUBEU !
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (16:07 PM)0 FansN°: 350806
Merci waay MGG!
MGG En Septembre, 2012 (16:10 PM) 0 FansN°:12
Dans l'alchimiste de paolo, "il dit à un moment :« C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante"
La grande question est : Avez-vous un rêve ?....
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (16:15 PM)0 FansN°: 350815
J'en ai plein :-)
MGG En Septembre, 2012 (16:39 PM) 0 FansN°:13
cool DIOBEU, je te souhaite d'accomplir pleinement ta Légende Personelle!!
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (01:20 AM)0 FansN°: 350998
Merci :-) je te souhaite la meme chose.
Bamendo En Septembre, 2012 (16:42 PM) 0 FansN°:14
Rester en Afrique ne veut pas dire ne veux pas dire ne pas voyager, mais se baser en Afrique comme la fait Youssou Ndour. Excusez-moi de ne pas eter précis. Vous avez parfaitement raison. Merci
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (16:44 PM)0 FansN°: 350831
Merci Bamendo, peut-etre meme que j'ecrirai un article sur les artistes, ecrivains, etc qui ont du succes en Afrique. Je vous souhaite une excellente journee :-)
El hadji En Septembre, 2012 (17:22 PM) 0 FansN°:15
article trés amusant et instructif.comment faire pour danser au son du tamaji.mon mail elhadji.ba@voila.fr
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (01:20 AM)0 FansN°: 350999
Visitez notre site ;-)
Nafii Diop En Septembre, 2012 (19:55 PM) 0 FansN°:16
Fiere de cette article , tu a tout a fait raison
Anonyme En Septembre, 2012 (22:04 PM) 0 FansN°:17
Article Intéressant
juste pour répondre à ça" ce qui est bizarre c'est de penser qu'en restant en Afrique, on ne pourra rien faire de sa vie. C'est tout a fait le contraire "
Mais si la possibilité de réaliser son rêve en Afrique est presque impossible ( car avec bcoup de contraintes)changer de pays peut rendre la vie intéressante !!
c'est mon cas , je n'ai jamais voyager j'ai tout fait ici mais je n'arrive pas à me "faire socialement" c'est pquoi je penses que partir devient ma solution pour accomplir pleinement ma Légende Personelle!!
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (01:22 AM)0 FansN°: 351000
c'est peut etre un signe que tu devrais voyager, si ca fait partie de ta Legende Personelle :-)
Anonyme En Septembre, 2012 (23:37 PM) 0 FansN°:18
un article qui me parle, je suis une jeune femme qui a bien mené ses études et a trouvé un bon job selon les canons de la société et je suis tout le temps assaillie par la sempiternelle question "qu'attends tu pour te marier?" comme si c'est c'étais ce que j'avais de mieux à faire pour faire carton plein et il n'est même pas question de pouvoir désirer autre chose puisqu'il est évident aux yeux de tout le monde que c'est qui me reste à faire au risque de passer anormale, le plus dur c'est d'oser afficher un rêve qui n'est pas celui de monsieur ou madame tout le monde
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (01:26 AM)0 FansN°: 351002
Il faut imperativement que tu ecoutes ton coeur, et ose afficher ce reve dont tu parles. Que serait devenu le monde si Bob Dylan, Nelson Mandela, Sirleaf Johnson n'avaient pas defie la maniere de penser de leur societe? On n'en serait pas la.
Lamine En Septembre, 2012 (12:21 PM) 0 FansN°:19
je suis vraiment ravi de voir qu'il y'a des gens ici qui veuillent aider des personnes a réaliser leur réve comme vous cher aminata Diop. je dirais juste: chaque etre a ses talents s'il sait les exploiter à bon escient,il fait du bel ouvrage.pour qu'il sache agir au moment opportun .Et votre tamajii est vraiment une opportunité MERCI
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (15:16 PM)0 FansN°: 351290
Merci Lamine, je vous invite a participer!
Anonyme En Septembre, 2012 (13:52 PM) 0 FansN°:20
Hummmmmm!
Intéressant cet article.Et si tu parlais de cet enfant qui hier est né Hier à Guinée Rail,un quartier pauvre de Dakar. tu sais , personne ne parle de ce miracle; on n'entend que la mort, les guerres, les révolutions , la finances , les inondations , les catastrophes.........Il se dit tout de même dans le quartier, que les nouveaux parents semblent être tout à fait heureux ; extraordinaire , non!!!!
LeTouareg En Septembre, 2012 (01:36 AM) 0 FansN°:21
J'ai retenu la phrase suivante d'un film dont je ne me souviens plus du titre ( eh oui c'etait il y a presque 25 ans )" il ya des gens qui voient les choses comme elles sont et qui se demande pourquoi et il y a en d'autres qui revent des choses et se demandent pourquoi pas " cette phrase a marque profondement toute mon exitence .Elle m'a place sur une orbite ou je suis toujours en situation de quete perpetuelle. Un eternelle taliban ( talibe ).
Merci pour cette contribution qui vient a son heure elever le niveau de la reflexion sur Seneweb.
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (02:53 AM)0 FansN°: 351609
Merci pour le compliment, j'essaierai d'ecrire plus d'articles :-)
Mande En Septembre, 2012 (13:04 PM) 0 FansN°:22
Bonjour,

Belle est l'initiative pour l'écrit, par contre je critiquerai.
Je trouve que votre titre est légèrement décalé du contenu. J'ai sauté la dessus pour découvrir le fabuleux secret. Malheureusement vous parlez plus de la condition de la femme et de vous même. Je m'attendais à quelque chose de plus général.
Diobeudioubeu En Septembre, 2012 (14:54 PM) 0 FansN°:23
Merci pour votre apport Mande. Le secret--> "soit on travaille pour réaliser le rêve d’autrui ou alors le sien," mon histoire personelle et le soutien aux femmes n'est qu'un argument pour demontrer que si l'on fait ce qu'on aime, on est heureux et a long terme on peut gagner sa vie avec. Bonne journee :-)

Ajouter un commentaire

 
 
Aminata Diop
Blog crée le 21/09/2012 Visité 170094 fois 11 Articles 3203 Commentaires 4 Abonnés

Posts recents
Aidez-moi à créer une révolution digitale pour la diaspora Africaine!
Chauffeur Taxi, Téranga!
Comment lever des fonds pour démarrer son entreprise sans dépenser un centime.
"Elza", un film relatant du retour au pays natal
"Elza", un film relatant du retour au pays natal
Commentaires recents
Les plus populaires
Vidéo: "Un vote de plus pour Obama", ou l'aventure d'un sans-papiers à New York
Parlons un peu de dépression en Afrique
Ecrire, selon quinze grands écrivains
Comment gagner sa vie en poursuivant son rêve
C'est trop noir, c'est trop beau.